Célestin Freinet (1896-1966) a développé une pédagogie basée sur le respect de l’enfant en tant que personne, une pédagogie du travail qui mobilise les intérêts de l’enfant qui permet de penser et de s'enrichir en partant du vécu. En partant de l'expérience et en pratiquant le tâtonnement expérimental, l'enfant se forge une pensée à la fois inventive et réaliste.

Célestin Freinet a développé des techniques qui font sens : le texte libre, l'imprimerie, le journal d'école, la correspondance entre les écoles, la méthode naturelle de lecture, le calcul vivant...

Mais la pédagogie Freinet ne se réduit pas à une pluralité de techniques, elle implique une pensée politique, une conception de la culture, une sociologie…Cette pédagogie est centrée sur l'enfant, situé dans un groupe d'enfants en action, en coopération, en communication, en création... Elle est une éducation au respect de soi, des autres, des droits, des devoirs et des choix.

L'influence de Célestin Freinet a été reconnue jusque dans les instructions officielles, tant au point de vue national qu'international, relayée par le mouvement pédagogique de l'ICEM-Pédagogie Freinet.

L'institut Coopératif de l'École Moderne, créé en 1947 par Célestin Freinet rassemblant autour de lui un certain nombre de pionniers, est un mouvement pédagogique de recherche, d'innovation et de diffusion de la pédagogie Freinet en France. C'est une association Loi 1901 qui regroupe aujourd'hui de nombreux enseignants, formateurs et éducateurs autour de principes pédagogiques communs.

L'ICEM est donc un creuset pédagogique où les enseignants viennent mettre en commun, expériences, réflexions et productions, mettant en œuvre la coopération et la mutualisation de leurs travaux tant dans les actions et les pratiques que dans la recherche et la théorisation.

L’ICEM poursuit ce qui fait la spécificité de la pédagogie Freinet depuis ses origines : un choix pédagogique en lien étroit avec un engagement social et politique.


cliquez
Pour s'abonner aux revues
de l'ICEM : cliquez