Les outils Ludo

Avant-propos

Un des objectifs visés en fin de cycle 2 (GS/CP/CE1) en maîtrise de la langue, est la production autonome de textes courts (« de 5 à 10 lignes », précise-t-on pour l’acquisition du socle commun).

Parvenir à cela sous-entend que les élèves apprennent à rechercher et organiser leurs idées, choisissent le vocabulaire adapté, construisent et enchaînent des phrases, utilisent la ponctuation à bon escient, prêtent attention à l’orthographe. J’ajouterai qu’il faut également qu’ils maîtrisent le geste graphique (écriture), qu’ils connaissent toutes les correspondances lettres/sons et qu’ils aient suffisamment compris les règles orthographiques, grammaticales et les accords en conjugaison pour qu’ils puissent les réinvestir en production d’écrits.

La tâche est donc ardue et, si l’on a bien conscience de l’intérêt, voire de la nécessité, de faire produire des textes aux élèves, on a parfois du mal à mettre en place cette activité, à définir une progression, motiver les enfants, évaluer le produit fini ou en cours d’élaboration.

Enseignant depuis plusieurs années en cycle 2, je me suis trouvé confronté à toutes ces difficultés.

Hormis les projets de classe du type, « écrire une recette, une notice de montage un compte-rendu de sortie ou une lettre aux correspondants,… », je ne parvenais pas à trouver dans les manuels existants de déclencheurs suffisamment intéressants pour une pratique régulière de l’écrit.

A cela s’ajoutait cette espèce de « saucissonnage » des disciplines où les chapitres des mêmes manuels se découpaient en vocabulaire, grammaire, conjugaison, orthographe sans lien apparent entre ces différents domaines. Le problème est que l’enfant, si jeune, a souvent du mal à faire lui-même des connections entre ce qu’il apprend comme règles et l’écriture d’une histoire (si tant est qu’il trouve un quelconque sens à ce qu’il fait en exercice d’application…)

En fait, j’avais besoin d’un outil qui me permette de pratiquer l’écriture de façon très régulière et qui lierait le plus possible toutes les notions de grammaire, orthographe, conjugaison à atteindre en fin de cycle 2, ceci dans l’objectif avoué que les enfants fassent de moins en moins d’erreurs en écrivant. Qui plus est, je souhaitais cet outil motivant ; écrire doit être et rester un plaisir.

Etant également dessinateur de bande dessinée, je me suis mis à réaliser, pour ma classe, des petites illustrations, liées à la période de l’année et aux thèmes que j’abordais. Ces dessins devaient servir de déclencheur à la production écrite des enfants. Ludo le souriceau était né. Les enfants allaient s’attacher à lui, à sa famille, à ses copains, à son univers… ils allaient lui inventer des aventures et les écrire, peut-être même en faire un livre…

Cet ouvrage est né de cette réflexion. Il en explicite la démarche, la progression, propose des outils, tout en laissant une certaine liberté pédagogique ; une aide que je souhaite précieuse pour tous ceux qui désirent faire de la production écrite dans leur classe.

Produire des écrits à l’école

Produire des écrits à l’écoleIl apparaît fondamental que les enfants soient amenés très tôt à rencontrer et produire des écrits, bien avant qu’ils sachent écrire eux-mêmes.

L’école peut et doit favoriser cette rencontre-là. Nombreuses sont en effet les situations que l’enseignant peut proposer pour mettre en situation l’écrit dans ses différentes fonctions :

Toutes ces situations vont permettre de définir des projets bien précis ; projets qui donneront du sens à l’acte d’écriture et, par là même, une motivation supplémentaire pour la production. Il sera important que l’enseignant crée cette envie, invite les élèves à s’approprier ce projet pour que celui-ci devienne très vite « le projet de la classe ». Il devra également proposer à ses élèves, des outils qui étaieront ce travail (étiquettes, imagiers, boîtes à mots,…)

« Ecrire avec Ludo » s’inscrit dans cette démarche. Cet outil ne se veut pas exhaustif mais a pour objectif de favoriser la mise en place de projets, de créer des liens.

Voir la fiche produit Kit complet

ou Voir la fiche produit Kit allégé

Même si les dessins de Ludo semblent privilégier une approche plus narrative de l’écrit, nombreuses sont les situations qui vont permettre d’élargir le travail vers des écrits plus fonctionnels, des écrits de communication différée (la lettre, la recette, le carton d’invitation,…).

L’écrit de la mémoire, lui, sera mis en évidence lors des séances d’auto-correction où les élèves seront amenés à découvrir, comprendre et si possible appliquer de nouvelles règles d’écriture.

Quelle que soient les modalités d’organisation, sous forme de dictée à l’adulte et plus tard (ou simultanément) sous forme d’écriture tâtonnée, l’enfant, dès la maternelle, doit rencontrer des écrits différents, en percevoir les fonctions et être mis en situation d’acteur dans la production.